Lettre du Président aux Correspondants du CSF n° 146

Couverture-de-la-lettre-du-président-aux-correspondants-144

Pour recevoir la lettre du Président, rejoignez le réseau des 20.000 correspondants bénévoles du CSF.
Pour adhérer au CSF et profiter de tous les services et avantages sélectionnés pour vous, il suffit d’acquitter un droit d’entrée unique et une cotisation annuelle. Et pour plus d’avantages, optez pour le service C’Plus.

En savoir plus
✔ Devenez correspondant bénévole

 

Préparer l’avenir sereinement mais avec détermination


« Consolider notre indépendance en restant fidèle à nos valeurs, et en investissant fortement dans les nouvelles technologies, capables d’améliorer les relations avec les adhérents ; il faut toujours garder un temps d’avance », Jean-Marie Alexandre, Président du CSF.


Infographie-partenariat-CSF-LDP-146En début d’année, le Conseil d’administration du CSF a fixé des priorités qui vont guider les actions des trois prochaines années. Elles ont pour ambition de développer notre résultat. La rentabilité est nécessaire au CSF qui est indépendant et ne reçoit aucune subvention. Sans rentabilité pas de développement et pas d’améliorations possibles dans les produits proposés à nos adhérents ou dans la qualité de service que le CSF souhaite leur rendre.

Acteur de l’économie sociale, le CSF entend répondre aux deux injonctions. Celle d’une économie profitable et raisonnée. Celle d’une activité sociale qui s’exprime tant par les prêts à taux réduit attribués dans des situations nécessitant notre solidarité que par la Fondation CSF qui soutient les actions sociales portées par les administrations, les établissements publics ou les associations.

Le deuxième axe de développement consiste à renforcer notre positionnement affinitaire par des liens toujours plus étroits entre le CSF et les agents des trois fonctions publiques. À ce jour, ce sont près de 1 500 accords de partenariat signés avec des administrations, des centres hospitaliers, des collectivités locales, des établissements publics qui permettent à 2,2 millions de fonctionnaires ou d’agents exerçant une mission de service public de profiter d’offres privilégiées du CSF. Citons, à titre d’exemples, un crédit à la consommation de 2 000 euros au taux effectif global annuel de 1% remboursable sur 24 mois dont une partie du coût est pris en charge par l’association CSF comme le sont les frais de dossier pour les regroupements de crédits aux montants inférieurs à 10 000 euros.
« Pour l’avenir nous allons développer l’animation de ces conventions, renforcer les permanences CSF au sein des administrations, multiplier les forums « logement » ou « mobilité des fonctionnaires », tout en veillant à soutenir l’action militante de nos correspondants », a précisé Hervé Coulmont, Secrétaire général du CSF.

Troisième et dernier axe de développement, l’ optimisation de l’expérience adhérent. Offrir le meilleur service à nos adhérents revient à fluidifier tant les mises en relation que les processus d’achat du produit proposé. Et c’est là où intervient souvent la technologie. Nouveau schéma directeur informatique, nouvelles plateformes d’échanges d’informations et de documents sur le site www.csf.fr, passages facilités de l’ordinateur au smartphone, autant d’investissements qui vont engager le CSF dans les 10 prochaines années et lui permettre de préparer sereinement son avenir.